Nos conseillers

Tanya Rouleau

Agente de liaison

Le Haut-Saint-François

Ayant un intérêt à apprendre et un désir de faire progresser les choses, Tanya est reconnue pour son adaptabilité face à différentes situations, son ouverture au changement ainsi que pour son enthousiasme et sa motivation quant à la création de nouveaux projets. Sensible à la situation de chacun et consciente des réalités du marché du travail, elle souhaite être un pont entre les employeurs et chercheurs d’emplois pour favoriser, améliorer et optimiser la communication.

Quelles sont les trois valeurs les plus importantes selon toi dans un milieu de travail ?

« La persévérance pour atteindre son plein potentiel et ses aspirations, l’ouverture à de nouvelles perspectives et la responsabilisation.  »

Comment perçois-tu le milieu de l’entrepreneuriat et/ou de l’employabilité  dans la MRC du Haut-Saint-François?

« Le marché du travail est en constante évolution et maintenant, il devient primordial de travailler en collaboration pour le bien des entreprises et des résidents de notre région. »

Quel est ton parcours professionnel ?

« Mes études en orientation ainsi qu’en relations humaines et mon travail en tant que conseillère d’orientation m’ont permis d’ouvrir mes horizons et trouver ma voie, qui est d’accompagner des gens et les aider à atteindre la meilleure version d’eux-mêmes. À titre d’agente de liaison, mon rôle est de faire un arrimage entre les candidats et les employeurs. »

 

 

Découvrez la MRC du Haut-Saint-François

 

Ville de Cookshire-Eaton (crédit photo Wikipedia)

À l’est de Sherbrooke et à l’ouest du Granit, la MRC du Haut-Saint-François est une région tournée vers les secteurs des soins de santé, du commerce de détail, de la construction et de la fabrication de produits en bois. Pour les localités situées le plus à l’ouest, le navettage est important avec Sherbrooke. Le solde migratoire est négatif pour l’ensemble des 15-64 ans, mais positif chez les 25-44 ans dans la MRC.

La baisse de la population en âge de travailler sera, d’ici 2025, de 5 %, soit la même que sur l’ensemble de la région. La MRC se classe au 2e rang de la région concernant la proportion de personnes inactives et son taux d’emploi, de chômage et d’activité sont plus faibles que ceux observés dans l’ensemble de la région. La qualification des travailleurs est également un enjeu puisqu’une portion importante de la population (28,9 %) ne possède aucun diplôme.

La MRC, investie dans la cohérence de ses projets, s’est dotée depuis 2014 d’une démarche de développement global et intégré, visant une cohésion et une synergie entre les différents acteurs locaux, supralocaux et régionaux. C’est donc à travers une action concertée et engagée que le Haut-Saint-François s’est donné comme objectif d’améliorer la qualité de vie locale. Par ailleurs, le Comité d’adaptation de la main-d’œuvre (CAMO) travaille à mettre en place des initiatives en matière d’emploi, de gestion des ressources humaines, de main-d’œuvre et d’entrepreneuriat.

Sherbrooke
Coaticook
Le Haut-Saint-François
Le Val-Saint-François
Les Sources
Le Granit
Memphrémagog