Nos conseillers

Andrée Robert

Agente de liaison

Sherbrooke

À l’écoute des besoins et axée sur la qualité de services, Andrée, agente de liaison, est une professionnelle expérimentée qui tient à développer des maillages de qualité entre les employeurs et les chercheurs d’emploi. Assurant rapidement une relation de confiance, elle sait mettre en lumière le potentiel de chaque candidat pour répondre aux besoins des entreprises.

Quelles sont les trois valeurs les plus importantes selon toi dans un milieu de travail ?

« Être axé sur la qualité de services, être à l’écoute des besoins, faire un travail d’équipe en complémentarité avec positivisme et axée sur des résultats qualitatifs. »

Comment perçois-tu le milieu de l’entrepreneuriat et de l’employabilité à Sherbrooke?

« Les services d’employabilité permettent de mettre en valeur le potentiel de chaque personne pour qu’elle puisse démontrer la contribution qu’elle peut apporter dans une entreprise. Cette préparation permet aux agents d’Uma de cerner rapidement la personne qui nous est référée et de faire de meilleurs maillages avec les besoins des entreprises. »

Quel est ton parcours professionnel ?

« Expérience comme conseillère en emploi, en gestion de projets et en coordination de services auprès d’une clientèle diversifiée. J’ai développé une expertise auprès des femmes et des personnes immigrantes en plus d’assurer le développement et la mise à jour de compétences de plusieurs personnes du secteur administratif. »

Découvrez Sherbrooke

 

Centre-ville de Sherbrooke (crédit photo Wikipedia)

Sixième ville en importance au Québec, Sherbrooke est un pôle universitaire important avec huit institutions et 40 000 étudiants par année. La proportion d’étudiants universitaires est de 10,32 étudiants par tranche de 100 habitants, ce qui proportionnellement à sa population, en fait la plus importante concentration d’étudiants au Québec. Il n’est donc pas étonnant d’y trouver la plus forte concentration des emplois dans l’enseignement (12%), mais aussi la plus faible proportion de personnes sans aucun diplôme (16,7% contre 20,4 pour l’ensemble de l’Estrie), et la plus importante proportion de personnes ayant un DEC comme plus haut niveau d’études. Les autres secteurs principaux de Sherbrooke sont les soins de la santé, le commerce de détail, les services professionnels et l’administration publique.

Ce solde migratoire y est positif chez les 15-64 ans, largement positif chez les 15-24 ans et négatif chez les 25-44 ans qui se dirigent vers d’autres MRC de la région ou la Montérégie. Le taux de chômage et d’activité sont plus élevés que dans la région et le taux d’emploi est comparable à l’ensemble de l’Estrie. D’ici 2025, les prévisions prévoient une baisse de 3 % de la population en âge de travailler, contre 5 % pour l’ensemble de l’Estrie. C’est aussi à Sherbrooke que se trouve la plus importante proportion des prestataires d’aide sociale de moins de 25 ans et prestataires de l’assurance-emploi de 25 à 44 ans de la région.

De nombreux investissements et projets de développement dessinent pour les années à venir une ville orientée vers un développement actif et durable. Divers projets et différentes structures favorisent également le placement d’employés immigrants et leur rétention.

Des investissements soutiennent également le développement des parcs et pistes cyclables et les développements résidentiels et commerciaux. Sherbrooke est aussi dotée d’une table des partenaires institutionnels en développement durable et d’un plan d’adaptation aux changements climatiques.

Sherbrooke
Coaticook
Le Haut-Saint-François
Le Val-Saint-François
Les Sources
Le Granit
Memphrémagog