Des nouvelles de uma

Verbom, un succès «made in Valcourt»

Créée à Valcourt en 1978 par Rénald Chênevert et André Bombardier, l’entreprise Verbom a su, au fil du temps, se démarquer par son savoir-faire et des pratiques innovantes dans son domaine. Au cours des dix dernières années, l’entreprise a connu une importante ascension, ajoutant au passage deux usines à Sherbrooke, pour mieux répondre à une clientèle provenant du Canada, des États-Unis et de l’Europe.

Spécialisée dans la transformation du métal en feuille, Verbom offre des services de conception et de fabrication d’outillage et de pièces, principalement dans le domaine de l’automobile, des électroménagers, du véhicule récréatif et du transport en commun.

Les dix dernières années ont été très productives pour l’entreprise estrienne, qui a misé sur la recherche et le développement dans le but d’innover dans son domaine. « L’usine de Valcourt a grossi de façon significative au cours des dix dernières années, indique Nathalie Savard, responsable des ressources humaines chez Verbom. Nous avons des clients à l’international depuis le début des années 2000 et nous avons bâti deux usines à Sherbrooke, soit en 2016 et, récemment, en 2019. »

Verbom répond à une clientèle provenant principalement du Canada et des États-Unis. « Parmi nos principaux clients, il y a le constructeur automobile de voitures électriques Tesla (compagnie américaine), poursuit Mme Savard. On s’affaire présentement à percer le marché européen et on aimerait aussi percer le créneau de la voiture de luxe. »

Les solutions pour faire face au manque de main-d’œuvre

En 41 ans, Verbom est passé d’une dizaine d’employés à plus de 260 à Sherbrooke et Valcourt.  Comme bien des entreprises nord-américaines, Verbom doit conjuguer avec la pénurie de main-d’œuvre, principalement pour les emplois d’outilleur, opérateur-programmeur CNC et électromécanicien.

« Notre plus grande problématique est le manque d’inscription au DEP (diplôme d’études professionnelles) et à la technique, précise Mme Savard. Beaucoup de jeunes se font dire que pour réussir dans la vie il faut aller à l’université. Pourtant, le DEP et les métiers techniques permettent d’avoir de bons emplois, bien rémunérés et sans trop de dettes d’études. »

Les ressources humaines de Verbom se déplacent donc dans les écoles secondaires et dans les cégeps pour promouvoir les métiers techniques. « Nous avons déjà des étudiants qui travaillent pour nous les week-ends, sachant qu’ils auront un emploi à temps plein chez nous à la fin de leurs études. C’est avantageux pour nous, puisqu’en mettant plus tôt la main à la pâte, les étudiants deviennent autonomes plus rapidement. »

Afin de rendre leur entreprise plus attractive aux yeux des travailleurs, Verbom mise entre autres sur les nouvelles technologies, qui sont très attrayantes aux yeux de la relève, sur les salaires compétitifs, ainsi que sur la progression de ses employés à l’interne.

« En ce qui a trait aux nouvelles technologies, nous disposons d’un parc-machine impressionnant. En plus de fabriquer les pièces, nous permettons à nos opérateurs CNC de les programmer, ce qui est plutôt rare généralement dans les usines. Le travail devient donc plus valorisant et moins routinier. Nous offrons aussi la chance à nos employés de progresser dans l’usine, en affichant les postes à l’interne et en étant ouvert à la formation. »

Il y a quelques semaines, Verbom s’est rendu en France afin de recruter des professionnels. L’opération séduction a été très productive et a permis l’embauche de Français diplômés et avec de l’expérience.

Dans sa recherche de main-d’œuvre, Verbom fait aussi appel au service Uma (Pro-Gestion Estrie), qui fait le lien entre les entreprises de l’Estrie et des chercheurs d’emploi.

Pour en savoir plus sur cette entreprise estrienne, visitez le verbom.com. Pour en savoir plus sur le service Uma, rendez-vous au uma-estrie.ca ou au progestion.qc.ca.

Sur la photo, de gauche à droite, Jennifer Bombardier, responsable des ressources humaines, Nathalie Savard, responsable des ressources humaines, ainsi que Éric Chênevert, directeur général de Verbom.

Articles récents

Entreprise vedette

L’Écolo Boutique: le plaisir, la valorisation et l’écoresponsabilité au travail

15 octobre 2019

Entreprise vedette

Verbom, un succès «made in Valcourt»

9 octobre 2019

Entreprise vedette

Exo-S : le secret est dans l’innovation, l’expertise et le bien-être des employés

7 octobre 2019

Entreprise vedette

Coopérative funéraire de l’Estrie : 45 ans d’histoire, de rituels et d’évolution

13 septembre 2019

Entreprise vedette

Dunin Technologie : l’importance de la diversité au sein d’une équipe

10 septembre 2019

Actualités

Pro-Gestion Estrie intensifie la promotion de son service Uma

30 août 2019

Entreprise vedette

Chocolat Lamontagne: en constante évolution depuis plus de 40 ans

27 août 2019

Entreprise vedette

Entreprise Service, Entretien O. Hainault: propulsée vers l’avant

21 août 2019

Entreprise vedette

FTMS: la remarquable organisation derrière le populaire événement

6 août 2019

Entreprise vedette

Le plein air a le vent dans les voiles… et Jouvence aussi!

18 juillet 2019

Entreprise vedette

Cultiver ses habitudes écoresponsables, un geste à la fois

17 juillet 2019

Actualités

Uma, une solution pour contrer les difficultés de recrutement

12 juillet 2019

Entreprise vedette

Global Excel: toujours en croissance pour mieux servir partout sur la planète

28 juin 2019

Entreprise vedette

Gexel: le succès d’une entreprise fondée à Magog

26 juin 2019

Actualités

Salons de l’emploi : 93 % des employeurs engageront au moins une personne rencontrée sur place

20 juin 2019

Articles Reliés

Entreprise vedette

L’Écolo Boutique: le plaisir, la valorisation et l’écoresponsabilité au travail

15 octobre 2019

Entreprise vedette

Verbom, un succès «made in Valcourt»

9 octobre 2019