Portraits d’Uma : Jean-François Rousseau, Sherbrooke

Portraits d’Uma : Jean-François Rousseau, Sherbrooke

Jean-François Rousseau, CRHA

Conseiller
Relations aux entreprises
Sherbrooke

 

Facile d’approche et chaleureux, Jean-François Conseiller, Relations aux entreprise pour Sherbrooke est un professionnel axé sur la clientèle. Réaliste, il a à cœur de servir le mieux possible la clientèle d’Uma. Mettant à profit ses compétences autant que son expérience en ressources humaines et en employabilité, il s’assure d’offrir des services ayant de réels impacts dans le quotidien des entreprises comme des chercheurs d’emploi

 

Qu’est-ce qui te motive?

Avant tout la satisfaction des gens qui m’entourent

En quoi Uma te permet de réaliser cela?

Ça me permet d’aider les entreprises dans leur gestion ressources humaines et ça me permet de d’aider les gens en recherche d’emploi

Quelles sont les 3 valeurs les plus importantes pour toi?

Respect de nos différentes clientèles, intégrité en lien avec nos actions, Proactivité (être à l’avant des besoins)

Quel est ton parcours professionnel?

  • Baccalauréat en relations industrielles
  • Maîtrise en intervention et changement organisationnel
  • Membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines
  • Agent aux ressources humaines, chargé de projet, conseiller en développement de la main d’œuvre ainsi que conseiller en développement organisationnel.

Sherbrooke:

6e ville en importance au Québec, Sherbrooke est un pôle universitaire important avec huit institutions et 40 000 étudiants par année. La proportion d’étudiants universitaires y est de 10,32 étudiants par tranche de 100 habitants, ce qui proportionnellement à sa population, en fait la plus importante concentration d’étudiants au Québec. Il n’est donc pas étonnant d’y trouver la plus forte concentration des emplois dans l’enseignement (12%), mais aussi la plus faible proportion de personnes sans aucun diplôme (16,7% contre 20,4 pour l’ensemble de l’Estrie), et la plus importante proportion de personnes ayant un DEC comme plus haut niveau d’étude. Les autres secteurs principaux de Sherbrook sont les soins de santé, le commerce de détail, les services professionnels et l’administration publique.

Solde migratoire y est positif chez les 15-64 ans, largement positif chez les 15-24 ans et négatif chez les 25-44 ans qui se dirigent vers d’autres MRC de la région ou la Montérégie. Le taux de chômage et d’activité sont plus élevés que dans la région, taux d’emploi est comparable à l’ensemble de l’Estrie. D’ici 2025, les prévisions prévoient une baisse de 3% de la population en âge de travailler, contre 5% pour l’ensemble de l’Estrie. C’est aussi à Sherbrooke que se trouve la plus importante proportion des prestataires d’aide sociale de moins de 25 ans et prestataires de l’assurance emploi de 25 à 44 ans de la région.

De nombreux investissements et projets de développement dessinent pour les années à venir une ville orientée vers un développement actif et durable. Des projets de développement tels que Well Inc, visant la rue Wellington Sud, sont actuellement en négociation.

Des investissements soutiennent également le développement des parcs et pistes cyclables et les développements résidentiels et commerciaux. Sherbrooke est aussi dotée d’une table des partenaires institutionnels en développement durable et d’un plan d’adaptation aux changements climatique.